CONSULTER UN PSYCHOLOGUE PRESENTATION

BIBLIOGRAPHIE

Inscription à la Newsletter

 

NEUROSCIENCES : RECHERCHES

 
Clients de Ruby Villar Documet, psychologue Courbevoie et Paris
 

299. NEUROSCIENCES

Préférence d’une communication mimée ? L'anatomie du cerveau des babouins prédit la préférence des mains pour la communication

Résumé : Une étude sur l'anatomie du cerveau des babouins nouveau-nés prédit leur future préférence manuelle pour la communication. Les chercheurs ont découvert que les babouins présentant une asymétrie cérébrale gauche au niveau du planum temporal (PT) ont tendance à utiliser leur main droite pour les gestes.

Cette découverte suggère un trait évolutif commun entre les babouins et les humains, remontant à 25 millions d'années. Ces résultats pourraient aider à des applications cliniques, comme la détermination de la dominance du langage avant une opération du cerveau.

Faits marquants:

1. Les babouins présentant une asymétrie PT du côté gauche préfèrent les gestes de la main droite pour communiquer.

2. L’asymétrie PT chez les babouins reflète celle des humains, indiquant un trait évolutif partagé.

3. Cette recherche pourrait aider à identifier l’hémisphère dominant du langage chez les patients subissant une chirurgie cérébrale.

Source : CNRS

En étudiant l'anatomie cérébrale de bébés babouins nouveau-nés, une équipe de recherche incluant plusieurs scientifiques du CNRS a pu prédire quelle main ils utiliseraient pour communiquer une fois sevrés.

 

Ces chercheurs avaient déjà constaté que près de 70 % des babouins nouveau-nés, comme les bébés humains, présentaient une asymétrie précoce dans la zone cérébrale du planum temporale (PT) . Le PT, qui est également une zone clé du langage chez l’humain, était plus grand dans l’hémisphère gauche du cerveau que dans le droit chez ce groupe de bébés babouins.

 

295 neurosciences

Cette étude jette un nouvel éclairage sur les liens entre gestes et langage dans l'évolution des primates en démontrant leur pré-câblage cérébral. Crédit : Neuroscience News

 

Dans la nouvelle étude, qui sera publiée dans Nature Communications le 5 juin 2024, les scientifiques ont découvert qu'à mesure que ces babouins grandissaient, ils avaient tendance à développer une préférence pour la communication gestuelle de la main droite.

Cette tendance était indépendante de leur orientation vers la main droite ou vers la main gauche pour d’autres actions non communicatives telles que la manipulation d’objets pour extraire de la nourriture. En revanche, les 30 % restants de jeunes babouins – ceux qui ne présentaient aucune asymétrie cérébrale pour le PT ou une asymétrie vers la droite à la naissance – avaient une probabilité égale de communiquer plus tard de préférence avec leur main gauche ou droite.

Cette découverte implique que l’asymétrie PT n’est pas seulement une exigence neuroanatomique pour le développement du langage chez l’homme, mais aussi pour le développement de la communication gestuelle chez les singes, suggérant un héritage évolutif partagé qui pourrait remonter à leur ancêtre commun vieux de 25 millions d’années.

Les scientifiques ont basé leurs conclusions sur des observations comportementales qu’ils ont faites sur un groupe de jeunes babouins préalablement examinés pour une asymétrie cérébrale précoce sur la base d’images IRM obtenues à la naissance.

Dans ce travail, ils ont identifié la main que les babouins utilisaient préférentiellement pour réaliser les gestes les plus courants de leur répertoire de communication, à savoir frotter ou frapper une main sur le sol pour menacer d'autres babouins.

Cette étude apporte un nouvel éclairage sur les liens entre gestes et langage dans l’évolution des primates en démontrant leur précâblage cérébral. Ce cheminement « gestuel » pourrait avoir des implications cliniques prometteuses pour les patients opérés du cerveau, notamment pour déterminer l’hémisphère dominant du langage à partir de mesures de gestes communicatifs simples, afin de minimiser les risques d’aphasie postopératoire.

 

À propos de cette actualité sur la recherche en neurosciences évolutionnaires

Auteure : Manon Landurant
Source : CNRS
Contact : Manon Landurant – CNRS
Image : L’image est créditée à Neuroscience News

Recherche originale : Accès libre.
« L'asymétrie du planum temporel chez les singes nouveau-nés prédit le développement futur de la latéralité de la communication gestuelle » par Adrien Meguerditchian et al. Nature Communications

 

Abstrait

L'asymétrie du planum temporel chez les singes nouveau-nés prédit le développement futur de la latéralité de la communication gestuelle

Le planum temporale ( PT ), une zone clé du langage, est spécialisé dans l'hémisphère gauche chez les nourrissons prélinguistiques et considéré comme un marqueur du cerveau pré-câblé et prêt pour le langage.

Cependant, des études ont rapporté une asymétrie structurelle gauche du PT similaire non seulement chez divers primates adultes non humains, mais aussi chez des babouins nouveau-nés. Ses liens fonctionnels communs avec le langage ne sont pas entièrement compris.

Nous démontrons ici, à l'aide de données IRM obtenues précédemment, que la détection précoce de l'asymétrie gauche du PT chez 27 babouins nouveau-nés ( Papio anubis , tranche d'âge de 4 jours à 2 mois) prédit le développement futur de la préférence de la main droite pour les gestes communicatifs mais pas pour les actions non communicatives.

Plus précisément, seuls les nouveau-nés avec un PT gauche plus grand que droit étaient plus susceptibles de développer une communication de la main droite une fois juvéniles, un lien cerveau-geste controlatéral qui est maintenu dans un groupe de 70 babouins matures.

Cette découverte suggère que l’asymétrie précoce du PT pourrait être un pré-câblage héréditaire commun du cerveau des primates pour l’ontogénie d’anciennes propriétés latéralisées partagées entre le geste du singe et le langage humain.

 

Juillet 2024

TESTS PSYCHOLOGIQUES

symbole psy final